BIENVENUE SUR PEDIABLOG


Les articles, réflexions et informations de ce blog ont pour but de faire passer des messages, donner des avis, faire part d'expériences professionnelles, proposer des échanges, des réflexions et initier des discussions à propos de la santé physique et psychique de l'enfant. Ce blog se veut aussi lanceur d'alertes à propos d'éventuels dysfonctionnements de notre système de santé, il sera alors parfois dérangeant, bousculant le médicalement correct et les discours officiels bien huilés et aseptisés. Tous les intervenants le font bénévolement et n'ont aucun conflit d’intérêt avec l'industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire. Les textes publiés sur ce blog sont la propriété intellectuelle de leurs auteur(e)s. Leur publication ne saurait donc en aucun cas se faire sans leur autorisation. Le petit cadre situé à droite sous le terme "Rechercher sur PEDIABLOG" vous permet d'inscrire un thème que vous recherchez éventuellement sur le site. En complément, le cadre vertical "TAGS", situé à gauche, contient aussi les principaux mots-clés qui permettent d'avoir accès à tous les articles qui se rapportent à ce sujet. On peut accéder aux articles plus anciens, classés par ordre chronologique, en faisant défiler le contenu du cadre situé juste en dessous "EN REMONTANT LE TEMPS".

Nous vous souhaitons une bonne lecture et tous les auteur(e)s seront heureux de lire vos commentaires et critiques pour une discussion qui ne pourra être qu'enrichissante. Si vous n'y arrivez pas, envoyez votre commentaire à l'adresse suivante: dominique.le.houezec@freesbee.fr. Un "web's doctor" vous publiera. Les remarques déplacées, agressives, injurieuses, racistes seront censurées de même que les commentaires à caractère politique ou religieux.

25 septembre 2012

ÉRADICATION DE LA VARIOLE



ÉRADICATION DE LA VARIOLE (OU COMMENT L'IDÉOLOGIE VACCINALE PERTURBE LA CONNAISSANCE DE L'HISTOIRE)



La saga véritable de la vaccination anti-variolique du Docteur Edward JENNER, mise au point à la fin du XVIIIème siècle et qui ne finit par vaincre l'endémie virale que près de 200 ans plus tard par le biais d'une stratégie atypique et due un peu au hasard. Pour ne pas  ré-écrire l'histoire d'un succès médical au profit d'une idéologie du tout vaccinal.



On lit ceci dans un article (1) rédigé à propos d’épidémies sous la signature de Jean-Louis Miège, professeur émérite à l’université de Provence : « En 1948, l'O.M.S. inscrivit la lutte contre la variole parmi les priorités sanitaires mondiales. Grâce au choix judicieux des vaccins (1952), l'éradication de la maladie devint possible et cet objectif fut décidé en 1958. Moyennant des campagnes de vaccination de masse, mobilisant d'importants crédits et un personnel très nombreux, le dernier cas de variole spontanément apparu fut enregistré le 26 octobre 1977 en Somalie et la maladie fut déclarée par l'O.M.S. éradiquée en 1980 ».


22 septembre 2012

LE BPA FAIT DU GRAS


L'obésité n'est pas une fatalité ni forcément héréditaire ni strictement liée à des apports alimentaires inadéquats ou à un manque d'activité physique. Si ces  facteurs y contribuent  un peu, ils ne sont pas forcément les vrais responsables.


AMIANTE, MODE D'EMPLOI


L'amiante, un scandale sanitaire qui s'est étalé sur des décenies

Parce que "l'obligation 
de subir nous donne 
le droit de savoir" 
(Jean Rostand)



LES CONFLITS D’INTÉRÊTS M’INTÉRESSENT



Il existe aujourd’hui un accord assez large, du moins sur le plan théorique, sur la question des conflits d’intérêt. Autrefois, un auteur pouvait travailler pour  les laboratoires "Machin" et écrire un article vantant les mérites du médicament "Truc-muche", produit par les laboratoires en question sans rien dire de ses liens avec le laboratoire. 

Aujourd’hui, et notamment après quelques scandales et l’éditorial très ferme du 3 octobre 1996 de M.ANGELL et JP. KASSIRER dans le "New England Journal of Medicine" sobrement intitulé «Editorials and conflicts of interest», cela n’est plus considéré comme acceptable. Les auteurs sont invités à déclarer s’ils ont ou non des conflits d’intérêts. Comment cela se passe-t-il concrètement en 2012 ? Les revues médicales exigent-elles des auteurs qu’ils remplissent des déclarations d’intérêts précises et utiles ?

18 septembre 2012

COQUELUCHE, L’IMMUNITÉ QUI S'ÉVANOUIT



Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, 
Et les mots pour le dire arrivent aisément. 
Nicolas BOILEAU, 
"De l'art poétique" (1674) 







Dans une brochure éditée en 1977 par la  préfecture de Paris «Les vaccinations, pourquoi, comment ?» Régine Lambert, médecin chef du service central des vaccinations écrivait à propos du vaccin contre la coqueluche ceci : "Immunité. La protection donnée par ce vaccin est très suffisante mais il semble qu'il puisse y avoir, comme pour le virus grippal, de légères mutations des germes en cause et que les vaccins doivent être adaptés régulièrement. La raréfaction de cette maladie si spectaculaire et si fréquente il y a seulement 15 ans, n'a d'autres causes que la vaccination.Il faut savoir que pour être efficace, elle doit être précoce, complète et comporter au moins deux rappels."

Dans ce texte, publié il y a 35 ans, on constate que la durée de l’immunité n’est pas précisée et que l’idéologie vaccinaliste est très fortement présente.

LA MALADIE DES CERTIFICATS MÉDICAUX


Certains  certificats médicaux sont abusifs. Ils n’ont aucune utilité ni pour la  personne dont on certifie qu’elle ne présente aucune contre-indication à la  pratique d’une activité, ni pour la santé publique.




Jean-Paul CANEVET, médecin généraliste d'Orvault (Loire-Atlantique) dénonce (1)  « La maladie des certificats médicaux ».



10 septembre 2012

DU VENT DANS MES MOLLETS




Comédie française réalisé par Carine TARDIEU (sortie en salle le 22 août 2012, durée 1 H 29).  Synopsys: Prise en sandwich entre des parents qui la gavent d'amour et de boulettes, Rachel, 9 ans, compte les minutes qui la séparent de la liberté. Jusqu'au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie. Ensemble, elles jettent un sacré pavé dans la mare et réveillent bien des âmes endormies.



Film de Carine TARDIEU actuellement sur les écrans qui met en scène de façon subtile, humoristique et émouvante la rencontre de  Rachel (9 ans) avec la mort, l’idée de la mort mais aussi la réalité de celle-ci: celle de ses proches. Le film est servi par de très bons acteurs. Il donne à voir le monde et la mort du point de vue d’un enfant, un peu comme "Les quatre cents coups" de François TRUFFAUT.