BIENVENUE SUR PEDIABLOG


Les articles, réflexions et informations de ce blog ont pour but de faire passer des messages, donner des avis, faire part d'expériences professionnelles, proposer des échanges, des réflexions et initier des discussions à propos de la santé physique et psychique de l'enfant. Ce blog se veut aussi lanceur d'alertes à propos d'éventuels dysfonctionnements de notre système de santé, il sera alors parfois dérangeant, bousculant le médicalement correct et les discours officiels bien huilés et aseptisés. Tous les intervenants le font bénévolement et n'ont aucun conflit d’intérêt avec l'industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire. Les textes publiés sur ce blog sont la propriété intellectuelle de leurs auteur(e)s. Leur publication ne saurait donc en aucun cas se faire sans leur autorisation. Le petit cadre situé à droite sous le terme "Rechercher sur PEDIABLOG" vous permet d'inscrire un thème que vous recherchez éventuellement sur le site. En complément, le cadre vertical "TAGS", situé à gauche, contient aussi les principaux mots-clés qui permettent d'avoir accès à tous les articles qui se rapportent à ce sujet. On peut accéder aux articles plus anciens, classés par ordre chronologique, en faisant défiler le contenu du cadre situé juste en dessous "EN REMONTANT LE TEMPS".

Nous vous souhaitons une bonne lecture et tous les auteur(e)s seront heureux de lire vos commentaires et critiques pour une discussion qui ne pourra être qu'enrichissante. Si vous n'y arrivez pas, envoyez votre commentaire à l'adresse suivante: dominique.le.houezec@freesbee.fr. Un "web's doctor" vous publiera. Les remarques déplacées, agressives, injurieuses, racistes seront censurées de même que les commentaires à caractère politique ou religieux.

Côté Psy

Vous trouverez ici tout ce qui tourne autour du "psy" (du grec psukhê, l'âme, l'esprit) mais qui influence bien évidemment le corps et la santé de tout enfant ou adolescent, voire de ses parents.

. ALERTEZ LES BEBES

AUTISME ET PSYCHANALYSE

. COMMENT APPRENDRE LES LIMITES A SON ENFANT ?

. COMMENT FAIRE L'ECOLE SANS ECOLE ?

. COPING et RESILIENCE

. DODO, L'ENFANT DO

. DUR DUR LE DODO A LA CRÈCHE

. DU VENT DANS MES MOLLETS 

. FRAGMENTS D'UNE PSYCHANALYSE EMPATHIQUE

. GARDE ALTERNEE, LE POINT DE VUE DE L'ENFANT

GENERATION TABLETTE

. GINETTE RAIMBAULT, L'OREILLE DU SPHINX

. L'AIR QUE L'ON AVALE

. LA REINE ALICE 

. LE BIZARRE INCIDENT DU CHIEN PENDANT LA NUIT 

LÉGÈRE COMME UN PAPILLON 

. L'ENFANT HARCELÉ OU WHAT IS BULLYING ?

. LE POIDS DES PHOTOS, LE CHOC DES VIDEOS

. LES RYTHMES SCOLAIRES POUR LES NULS

. MÉTAPHORES ET MÉDECINE

. PERES, IMPAIRS ET MANQUES

. POURQUOI LES BEBES PLEURENT ?

2 commentaires:

  1. Bonjour, Je parcours votre blog avec intérêt.... votre avis sur l'activité bébé nageur m'intéresserait.... et plus généralement sur les bienfaits ou méfaits de cette activité pour des bébés, des jeunes enfants et des enfants handicapés. Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour et merci d'attirer notre attention sur la pratique et l'intérêt de l'activité dite du "bébé-nageur"chez le jeune enfant. J'ai toujours été et je reste pour ma part très favorable à cette activité qui d'ailleurs se développe en France grâce à la multiplication des centres nautiques dotés de structures adéquates.

    Cette activité permet au jeune enfant de prendre conscience de son schéma corporel dans un mileu liquide où ses possibiltés de déplacement sont facilitées. L'eau devient de plus pour lui un milieu naturel et familier qu'il se ré-approprie puisqu'il y avait déjà passé les 9 mois de sa vie intra-utérine.L'apprentissage ultérieur de la natation ne sera pour lui qu'un "jeu d'enfant" durant lequel il ne restera que quelques gestes techniques à acquérir.

    Il ne faut pas non plus négliger l'aspect ludique et affectif de cet échange entre le bébé et le ou les parents qui l'accompagnent lors de cette activité de détente et de complicité. Et cette interaction me parait d'ailleurs le volet le plus important pour le regard du pédiatre attentif chargé d'aider et de guider l'enfant et ses parents.


    Dominique LE HOUEZEC

    RépondreSupprimer